HEC Montréal et l’École des dirigeants des Premières Nations, propulsée par l’École des dirigeants HEC Montréal, étaient l’hôte les 20 et 21 septembre dernier de l’Assemblée des Chefs de l’APNQL.

Cette Assemblée qui rassemble les Chefs et Grand Chefs des Premières Nations du Québec et du Labrador ainsi que des représentants de commissions et organisations autochtones est une occasion de discuter des priorités et enjeux des Premières Nations.

Dans le cadre des élections provinciales de 2022, un débat électoral fût d’ailleurs organisé le 20 septembre par l’APNQL. Celui-ci réunissait sur une même tribune des candidats de quatre principaux partis politiques du Québec : Alexis Gagné-Lebrun du Parti Québécois, Gregory Kelly du Parti Libéral du Québec, Ian Lafrenière de la Coalition Avenir Québec et Manon Massé de Québec Solidaire.

Au cours de la soirée, ils ont débattu de la vision de leur parti sur plusieurs enjeux, notamment la gouvernance et le droit à l’autodétermination des peuples autochtones, de même que la protection du territoire et des ressources, de santé, d’éducation et de protection des langues et cultures autochtones.

Le débat, animé par Me Marie-Ève Bordeleau, prenait place sur la scène de l’amphithéâtre Banque Nationale.